Make your own free website on Tripod.com

Coup de théatre à propos des "miracles scientifiques du Coran"


Sur le site http://www.faithfreedom.org a paru un article dont l'impact est considérable. Les miracles du Coran sont censés être des versets qui contiennent une connaissance scientifique inconnue du temps de Mohammed. Ils seraient la preuve que le Coran est la parole de Dieu. Ces "miracles" avaient déjà été réfutés, et ce n'est pas le but de cet article. Malgré qu'il n'y ait aucun miracles avérés dans le Coran, mais au contraire des erreurs incontestables vis-à-vis de la science, certains scientifiques prétendaient qu'il y avait bien miracle, ce qui, de part leur autorité, procurait au "miracle scientifique du Coran" une fausse crédibilité. Chaque musulman pouvait voir par lui-même qu'effectivement il n'y avait aucun miracle avéré, mais comme un scientifique prétendait qu'il y avait miracle, alors beaucoup de gens ont continué d'y croire malgré tout, croyance uniquement basée sur les propos de ces scientifiques. La quasi-totalité des conversions à l'islam (et la plupart des fidélités à cette religion aussi) étaient dûs à ces "miracles".

C'est du passé. L'article de Faithfreedom dont il est question met fin au mythe selon lequel les scientifiques occidentaux auraient découvert la vérité dans l'islam grâce aux "miracles scientifiques". Mon article à moi est en deux parties. Dans la première, j'explique l'enjeu de cet article. Pourquoi était-il nécessaire que lumière soit faite sur les déclarations de ces scientifiques, en plus de la réfutation des pseudo-miracles. Je mets en paralèlle cette tromperie avec d'autres tromperies utilisées pour propager l'islam, et je montre quel effet elles ont eu. Enfin, je commente l'article et je révèle un scoup qui risque de faire beaucoup parler de lui dans les prochaines années. Préparez-vous à avoir une grande surprise.


Partie 1: Enjeu de l'article et commentaire


Quand on lit soit-même les versets correspondants aux « miracles scientifiques du Coran », il vient à l’esprit plusieurs interprétations différentes. Leur sens est certes souvent compatible avec une découverte scientifique récente, mais aussi avec les croyances et connaissances de l’époque de Mohammed. A ce moment-là, il n’y a plus de miracle. Il n’y a un miracle que lorsque le Coran contient un verset qu’un Arabe du VIème siècle n’était pas en mesure d’écrire. Dans le Coran, ce n’est jamais le cas. Par exemple le « miracle » de la Terre et du ciel qui formaient une masse compacte et que Dieu a ensuite séparés. Si l’on traduit le verset correctement, le sens est plutôt que la Terre et le ciel étaient accolés l’un à l’autre et que Dieu les a décollés. C’est ce que croyaient certains peuples de l’antiquité notamment. On a retrouvé des poèmes très anciens qui font la même description de la naissance de l’univers. Donc ce n’est pas un miracle. Souvent, le « miracle » du Coran se trouvait déjà dans un livre antérieur au Coran. C’est le cas pour l’expansion de l’univers. Ou encore de l’embryologie. Le Coran ne fait que reprendre ce que Galien et Hippocrates (deux médecins grecs de l’Antiquité) ont écrit plusieurs siècles auparavant, y compris leurs erreurs. Par exemple, selon le Coran, l’embryon passe par le stade « goutte de sperme » avant de devenir une « Alaqa » (sangsue, caillot de sang). Ou encore dans la sounna, Mohammed déclare que la femme éjacule, que si elle éjacule avant son mari, l’enfant ressemblera à sa mère, et que dans le cas contraire il ressemblera à son père. Dans les deux cas, Mohammed s’est trompé. Dans les deux cas, Hippocrate et Galien avaient fait la même erreur. Et selon la sounna, Mohammed connaissait un médecin grec… Euréka !

Oui, mais Keith Moore, un des scientifiques les plus importants dans le domaine de l’anatomie et de l’embryologie, a dit que les versets du Coran et les hadiths sur l’embryologie décrivaient parfaitement le développement de l’embryon, que la description coranique donnait des détails qui ne pouvaient pas être connus du temps de Mohammed. Selon lui, ce serait la preuve que le Coran ne peut être que la parole de Dieu. Et il serait devenu musulman. Quand je montre à des musulmans, pourquoi les versets et hadiths sur l’embryologie ne contiennent pas de miracles, mais au contraire des erreurs, j’ai presque toujours droit au même type de réponse : « Qui es-tu pour contredire les meilleurs scientifiques du monde ? Crois-tu peut-être être plus intelligent qu’eux ? ». Pourtant, chacun peut voir qu’il n’y a aucun miracle. Mais il y a un scientifique qui dit qu’il y en a un. Et quand on écoute ou lit la propagande islamique (comme la cassette vidéo « Ceci est la vérité »), on a l’impression que les scientifiques occidentaux ont reconnu la vérité dans l’islam. Qu’ils ont découvert des miracles dans le Coran et qu’ils sont convaincus que c’est la parole de Dieu.

Mais je ne suis plus naïf. Je suis habitué aux mensonges islamiques. Exemples de mensonges énormes utilisés pour propager l’islam : http://www.anti-religion.net/hamidoullah.htm , http://www.anti-religion.net/tromperies_islam.htm . Dans le deuxième lien il est question du CIRS (Centre International de la Recherche Scientifique). Lorsque l’on parcourt le site du CIRS, on tombe très vite sur une publicité pour le livre « Le Soleil se lèvre à l’Occident », à propos du soit-disant « miracle numérique » du Coran. Les chercheurs du CIRS affirment que la méthode utilisée par l’auteur est vraiment scientifique, contrairement à celle employée par l’auteur du « Code secrêt de la Bible » qui ne serait qu’une farce. Ils disent que ce livre les a convaincu que le Coran est bien la parole de Dieu, qu’un tel « miracle » ne peut pas avoir été accompli par un homme. Beaucoup de gens y croient. Mais il y a un problème : le CIRS n’existe pas. C’est juste une tromperie pour propager l’islam par le mensonge. Pourtant, de vrais sites scientifiques ont un lien vers celui du CIRS. J’ai écrit à plusieurs Webmasters, l’un d’eux a supprimé son lien vers le CIRS et a reconnu s’être laissé duper. De même, le site du CIRS a une liste d’instituts (un peu tous les instituts possibles et imaginables en France) présentés comme faisant partie du CIRS, alors que ces derniers n’ont jamais entendu parler du CIRS. Le CIRS utilise donc des fausses identités dans un but de prosélytisme. Pourtant, la plupart des gens sont naïfs. Quand quelqu’un réfute le « miracle numérique » du Coran, il a droit aussi à la fameuse réponse : « Qui es-tu pour contredire les meilleurs scientifiques du monde ? Crois-tu peut-être être plus intelligent qu’eux ? ». Alors que tout cela n’est qu’une tromperie.

Très important : la croyance aux miracles du Coran n’est pas basée sur un jugement personnel qu’on effectue en lisant ce livre mais sûr une confiance aveugle envers certains scientifiques. Soit-même, on ne voit pas de miracle. Mais on se dit qu’on s’y connaît moins que tel scientifique et qu’on ne connaît pas l’Arabe, tandis que tel scientifique a parlé avec des grands spécialistes de la langue arabe. Après cela, le scientifique a conclu que le Coran contenait un miracle et qu’il ne pouvait donc pas être une œuvre humaine, mais uniquement un livre divin. Donc il doit certainement avoir raison. Même si soit-même on ne voit pas de miracle, ou qu’on connaît une autre interprétation du verset en question, qui correspond simplement aux croyances et connaissances des Arabes de l’époque de Mohammed.

Beaucoup de gens raisonnent comme cela. Et quand je dis qu’il y a quelque chose qui cloche et qu’il est bien possible que certains scientifiques aient été payés pour dire que le Coran contient des miracles, on me répond que c’est de la science-fiction et que je dois très certainement croire aussi aux aliens.

Récemment, j’ai lu un article passionnant du site Faithfreedom à ce sujet. Je savais déjà que le livre « The developping human » de Keith Moore avec les rajouts coraniques contenait une liste d’imams saoudiens qui avaient collaborés à la réalisation de cette nouvelle édition, et que dans cette liste on trouvait un certain cheick Oussama Bin Laden ( http://www.geocities.com/freethoughtmecca/moorebinlauden.html ). Ce nom ne vous rappelle rien ? Je ne savais pas, en revanche, s’il s’agissait du même Oussama Bin laden que celui qui est a été impliqué dans les attentats du 11 septembre. Mais je me disais qu’il fallait absolument éclaircir cette affaire. S’il s’agissait du même, ça pouvait provoquer un véritable scandale et refroidir notamment les nouveaux musulmans qui se sont convertis justement à cause du témoignage de scientifiques à propos de ces miracles. La réponse : oui, il s’agit bien du même Oussama Bin Laden. Et ça va même beaucoup plus loin. Celui qui est à l’origine du « Bucaillisme » (enseignement selon lequel le Coran contient des miracles scientifiques) et de la cassette vidéo « Ceci est la vérité », bref, celui qui est responsable de la quasi-totalité des conversions en occident et du maintien de la foi des musulmans du monde, ne serait autre que le maître à penser d’Oussama Bin Laden. Il l’aurait souvent conseillé, notamment à propos de ce qui est licite lors de la guerre sainte. Oussama Bin laden aurait même participé financièrement à la publication de la version islamique de « The developping human ». Cet article de Faithfreedom parle aussi de ce qui s’est passé dans les coulisses ; comment certains musulmans s’y sont pris pour faire dire à certains scientifiques que tel verset était miraculeux et que donc le Coran était forcément la parole de Dieu ; qu’est-ce que certains scientifiques pensent actuellement de ce qui leur est arrivé et de ce qu’ils ont dit. Le mythe des scientifiques occidentaux qui auraient reconnu la vérité dans l’islam grâce aux miracles scientifiques du Coran s’effondre comme un château de cartes. Or la foi de la plupart des musulmans de ma génération (et de la quasi-totalité des conversions) reposait justement sur ces « miracles scientifiques », invisibles dans le Coran pour celui qui veut vérifier par lui-même, mais présent tout de même selon certains scientifiques. Cet article peut vraiment bouleverser le monde.



Partie 2: l'article du site Faithfreedom


L'article en question (lien provisoire): Vers l'article


A propos d'Oussama Ben Laden dans la dédicace de la nouvelle édition de "The developping Human" de Keith Moore avec les additions coraniques (scan d'une page du livre): http://www.geocities.com/freethoughtmecca/moorebinlauden.html.




Retour sommaire du site satellite meteofa